Meyoucycle

Meyoucycle
Par

Le noir imprègne l’espace entier, colore le costume des trois musiciens de l’ensemble Ictus et des quatre danseurs-chanteurs chorégraphiés, sur une composition de Chris Peck, par Eleanor Bauer. « Meyoucycle », sa nouvelle production, glisse vers la science-fiction et la comédie musicale. Toute en variations électroniques, la musique enveloppe les spectateurs ; le chant – parfois choral – les sollicite ; la danse minimaliste au début desserre sa tenue pour se faire revisitation ludique de la dance, du rock, du slow… Mais le texte à jet continu de la pièce a des airs de prêche, litanie pontifiante sur le noir où devraient s’effacer les tenants de l’hypercapitalisme commercial et technologique, où leurs opposants prendraient le chemin de la disparition et de la transformation pour perpétuer la seule liberté restante : celle du chant, de la création. Lourd et long.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres articles par