Myrrha

Myrrha
Par

(c) E.Carecchio

« Myrrha » est ici une forme courte, en travail, première étape d’une aventure plus vaste écrite par Guillaume Vincent, « Hôtel Métamorphoses », qui fait entrer en résonance « Le Songe d’une nuit d’été », de Shakespeare, et les « Métamorphoses » d’Ovide. En transposant les interrogations éternelles des mythes dans le quotidien de lycéens, le metteur en scène construit un univers réaliste où tabous, théâtre et provocations drôles et crues prennent une épaisseur qui révèle à nouveau la totale contemporanéité des textes fondateurs et la nécessité de les dire et de les représenter pour en expulser la noirceur. À suivre…

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres articles par