Sous-titre

Sous-titre
Par

(c) Marc Domage

Posons-nous un instant la fameuse et néanmoins irrésolue question de l’œuf et de la poule. Jonas Chéreau et Madeleine Fournier interrogent l’antériorité de l’action ou de l’intention dans une petite forme faussement naïve. D’où vient le mouvement ? Du mouvement. À moins de penser l’inverse bien sûr. Particulièrement bien choisi, le nom de leur nouvelle création, « Sous-titre », surligne l’intentionnalité de chaque geste, une voix off (qui ne l’est pas) ajoute artificiellement du sens aux moindres déplacements. Le résultat peut surprendre mais donne à penser. De réponses à l’Origine, il n’y en a pas, mais de la danse, si.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres articles par