Du désir d’horizons

Du désir d'horizons
Par

Circulation politico-chorégraphique autour des camps de réfugiés, « Du désir d’horizons » s’appuie sur des fragments de textes de Nancy Houston en hommage à Beckett. Créé à Chaillot la saison passée, le spectacle du Burkinabé Salia Sanou a depuis tourné de festival en festival. L’entrée en matière est sobre et fulgurante, dans un silence à couper le souffle. Les séquences qui s’enchaînent sont inégalement composées, parfois trop démonstratives (on aurait préféré que les corps s’expriment sans être redoublés par les mots), mais témoignent d’une formidable vitalité. C’est que les camps sont lieux à la fois de la souffrance et de la résignation, mais aussi de la concentration d’un espoir qui bouleverse les frontières physiques comme intérieures.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres articles par