Mercurial George

Mercurial George

Par

Le George de Mercurial George est un petit singe en peluche que Dana Michel n’aimait pas du tout, enfant. « J’avais une liste de peut-être 100 titres. Le premier était “Je déteste les singes”. C’était le nom du singe de ma sœur, qui m’effrayait. » Une autre inspiration est le buto, et l’idée que le mouvement, le fait de continuer d’aller de l’avant, est ce qui permet la croissance personnelle. Dans ce solo de danse, tout oscille entre flexibilité et ouverture. Présence animale, gestes désordonnés et maladroits, l’artiste habitée et reliée à la terre provoque malaise et admiration en livrant en vrac des images qui grincent aux entournures.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres articles par