Je suis vous tous qui m’écoutez

Je suis vous tous qui m’écoutez

Par

(DR)

L’exposition présentée à la maison Jean-Vilar est un hommage à Jeanne Moreau mais aussi à toute une génération du théâtre français. La scénographie suit le fil de la vie de la comédienne et propose une immersion dans l’univers de la scène classique du xxe siècle. On navigue entre l’intimité de Jeanne (témoignages de son enfance, de sa féminité) et l’objet de sa passion (affiches, costumes, brochures d’époque). Accompagné pendant tout le chemin que nous propose Laure Adler par la voix de Jeanne, on la voit et l’entend grandir et prendre toute sa place dans l’histoire du théâtre. Ponctuée d’objets parfois superflus, de la balançoire au micro, l’exposition est vivifiée par la multitude de médias à notre disposition. Elle est rendue actuelle par l’importance de Jeanne dans les débuts du festival, en ce qu’elle incarne un esprit de renouveau, de passion téméraire, qui l’a marqué dès sa naissance. Une révérence à un Avignon révolu et une invitation à le voir aujourd’hui dans toute sa grandeur.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres articles par