Moi, les mammouths

Bobby Potemkine, assistant de Lili Nebraska, est missionné pour enquêter sur une sombre affaire : des mammouths sèment le trouble dans la ville. Voici le point de départ de la nouvelle pièce de Joris Mathieu, adaptée d’un livre pour enfants de Manuela Draeger, après le beau « Hikikomori » en 2016. Sur la scène, fond vert et flashs réguliers sont là pour aider le public à se perdre. Il y est aidé par la voix presque hypnotique de Maud Peyrache, comédienne à la diction bressonienne. Cette voix n’est qu’un des éléments qui tend le spectacle vers le cinéma. Entre Potemkine et les soeurs Dodes’ka-den, l’onomastique porte la marque de grands réalisateurs disparus dans une pièce noire à tendance science-fictionesque qui flirte avec l' »Alphaville » de Jean-Luc Godard, où Bobby Potemkine ferait figure de Lemmy Caution.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres articles par