DR

Sur les grands boulevards racoleurs et rentables de la confrontation historique, « Un Picasso » a tout de la cave bouchonnée qui lui sert de décor. Jean-Pierre Bouvier, sorte de Francis Huster enroué ici, incarne Picasso avec un accent espagnol très clignotant, tandis que son interlocutrice Sylvia Roux, plus juste pour sa part, campe une « femme entre les lignes » totalement inconsistante face à la misogynie complaisante du texte. La partition, badigeonnée de picasseries trop cultes qui décrochent quelques rires, fait de cette sulfureuse aventure cubiste un canevas de laine bouilli qu’on devrait brûler de toute urgence.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres articles par