Le Musée Imaginaire de Michel Butor

Le Musée imaginaire de Michel Butor
Par

Réédité en début d’année chez Flammarion, ce classique de Michel Butor est un herbier pictural, un choix partial et lapidaire, mais érudit et inspiré, de 105 œuvres « décisives » de la peinture occidentale. Décisives, elles ne le sont pas tant dans leur rôle pivot au sein de la grande frise mouvante de l’histoire de l’art que dans celle de l’histoire du regard. Car c’est bien à cela que le romancier et esthète nous convie, un apprentissage du regard, qui ne soit pas seulement contextualisant mais aussi et surtout vitalisant. On sent que, comme chez Malraux, il y a une volonté de mettre en oeuvre un musée qui soit d’abord porté par les puissances de l’esprit, par la littérature et le pouvoir des mots de décrypter la représentation du réel. Mais on n’y trouvera malheureusement qu’un brossage en surface et peu de fulgurances poétiques, contrairement, par exemple, à un Alberto Manguel dans son « Livre d’images ». Reste que ce « Musée » est avant tout un ouvrage de vulgarisation – ou plutôt de transmission – qui constitue une jolie introduction à l’histoire de la peinture pour les non initiés.

  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    6
    Shares

D'autres articles par