(DR)

« Mo », mis en scène par Marie Vauzelle et Selman Reda, est un spectacle jeune public hybride à la lisière du théâtre d’objet et de la performance, retraçant le périple archétypal d’un migrant sub-saharien vers l’Europe. Une épopée sans paroles, où seuls des intertitres qui rappellent les cartons du cinéma muet viennent nous renseigner sur le voyage du personnage, du « Départ », à « La Traversée » jusqu’à « La Grande ville du Nord », ponctués par les variations d’un thérémine et autres bruitages qui rythment le spectacle. Marie Vauzelle et Selman Reda prennent le pari réussi de confronter les plus jeunes à la question migratoire en laissant volontairement le sens ouvert ; par des images se rapprochant du documentaire recréées en live qui n’épargnent rien de la difficulté de la migration – inspirées des photographies du photoreporter Olivier Jobard – mais également par des images poétiques où toute la délicatesse de « Mo », qui conserve soigneusement dans sa poche un coquelicot contre vents et marées, nous raccroche à la singularité de chaque expérience migratoire. Déployant ainsi sa fantaisie et son sens du commun, « Mo » fait de la migration une odyssée qui se rend visible même aux plus jeunes, et qui, par la poésie de la scène, nous présente une autre vérité que celle des images d’actualités, non moins juste.

  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    8
    Shares

D'autres articles par