La souplesse de l’amour

Un Poyo Rojo
Par

El Poyo Rojo

D.R.

Après avoir traversé le plateau au rythme d’une cumbia enveloppante, le spectateur s’installe et découvre deux hommes, deux sportifs, dans le vestiaire de ce que l’on pourrait penser être une salle de boxe. Un banc, des casiers, une radio, nada mas ! Que peut-il bien se passer ici ?

« Un Poyo Rojo » est un spectacle qui se situe à la frontière étroite entre la danse et le théâtre, là où nous n’avons plus besoin de mots tant le langage du corps est précis et puissant. Techniquement irréprochables, les deux danseurs utilisent le mouvement pour exprimer avec sensibilité et humour la genèse du désir amoureux. N’oublions pas la radio, ce simple accessoire n’est pas banal. Elle s’introduit régulièrement dans le jeu des deux interprètes comme pour rappeler une réalité évaporée le temps d’un instant, le temps d’une romance.

Alfonso Baron et Luciano Rosso proposent un tour de force. Ils sont venus sans mots nous parler de la rencontre entre deux êtres, de l’envie d’entrer en contact avec l’autre, de partager tout simplement ; laissant ainsi au spectateur le champ libre à toute interprétation. Une série de clins d’œil malicieux, un enchaînement de portés sensuels, une mise au défi par un jeu d’acrobaties transforment ce duo comique en un duel amoureux d’une poésie rare. Ces deux hommes vont tour à tour traverser l’état de résistance puis celui d’abandon, avant de vivre la passion dans une chorégraphie maîtrisée et ponctuée d’humour.

L’intensité de leur interprétation est enivrante, vivifiante. Comme un hymne à l’amour !

Ce duo déjanté souffle un vent de douce folie sur le festival, la salle est pleine et conquise ! Nous aussi !