SPRING : le nouveau cirque fait le printemps

Par

La 8e édition du festival SPRING marque un tournant dans cette aventure débutée en 2010 à La Brèche, pôle national des arts du cirque à Cherbourg. Le nouveau cirque européen a trouvé son port d’attache et la vitrine parfaite pour séduire les néophytes en la matière.

Cette année, une cinquantaine de spectacles se joueront lors d’une centaine de représentations à travers cinq département, faisant de SPRING le seul festival de cirque à échelle régionale en France. Ambitieuse et passionnée, l’ex-directrice de la Grande Halle de la Villette Yveline Rapeau, aujourd’hui à la tête de La Brèche et du Cirque-Théâtre d’Elbeuf, porte ce projet titanesque avec une énergie sans bornes. Coïncidence heureuse, sa nomination à Elbeuf s’est synchronisée avec la naissance de la nouvelle grande région Normandie et la métropole de Rouen a sauté sur l’occasion pour s’investir dans l’expansion du projet SPRING. La programmation est ainsi portée par les deux pôles nationaux des arts du cirque et s’appuie sur les CDN, théâtres municipaux et autres espaces culturels du territoire. Les habitants des communes reculées de la métropole rouennaise pourront notamment profiter de nombreuses sorties gratuites, de quoi attirer un public neuf et l’initier aux charmes d’un spectacle vivant d’un nouveau genre, émancipé des paillettes et autres cabrioles animalières. Au total ce sont près de soixante lieux et communes partenaires qui honoreront les artistes du cirque contemporain de demain.

Neuf créations sont mises à l’honneur du 9 mars au 14 avril dont « Le Pas Grand-chose » de Johann Le Guillerm, « Rare birds » de la cie Un loup pour l’homme et « Raphaël » du jeune prodige flamand Alexander Vantournhout. Quatre parcours d’artistes seront également proposés aux festivaliers et une rétrospective des lauréats du projet de coopération européenne Jeunes Talents Cirque rebaptisé CircusNext exposera un panorama de la richesse de la nouvelle scène circassienne. SPRING est l’occasion de découvrir ces chercheurs-poètes jouant avec le mouvement, l’équilibre et les possibilités du corps humain avec une curiosité réjouissante. Le nouveau cirque continue de nous couper le souffle et de nous en mettre plein les yeux tout en s’ouvrant à d’autres disciplines comme la danse ou le théâtre pour toujours mieux nous raconter des histoires. Les fantaisies des artistes soutenus par le festival et accueillis en résidence au sein des deux Pôles Cirque en Normandie font l’objet du documentaire « Cirque Hors-piste » réalisé par Nicos Argillet et Netty Radvanyi bientôt diffusé sur Arte. De quoi faire plus ample connaissance avec ces philosophes sensibles, éternels enfants poussés par la seule passion de nous donner des frissons.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres articles par