New York : janvier, le mois des festivals

Par


Pour qui sont déterminés à braver le froid et les tempêtes de neige, janvier est l’un des mois les plus denses en matière de spectacles vivants à New York. L’ossature de ces événements est le label « JanArtsNYC », un partenariat éphémère entre 11 festivals indépendants réunissant au total plus de 1500 concerts, spectacles et showcases.

Pour sa 61e conférence, l’APAP (Association of Performing Arts Professionals) a réuni 3 600 professionnels autour d’une série de rencontres et conférences en plein cœur de Manhattan. Côté artistique, I/O Gazette a eu l’occasion d’échantillonner 3 festivals : le festival de performances d’avant-garde Coil, au Performance Space 122, avec « Body Of Work » d’Atlanta Eke ; « Antigonon » du Teatro El Publico dans le cadre d’Under the Radar, focus sur la création théâtrale contemporaine et internationale, au Public Theater (on retrouvera cette année, dans la programmation, les Italiens de MOTUS ou encore un « Othello » de Satoshu Miyagi) ; et enfin le Winter Jazzfest.

Ce dernier est l’un des temps forts de l’année new-yorkaise en matière de jazz avec, pour sa 14e édition, pas moins de 130 groupes et des concerts éparpillés dans une dizaine de lieux du Village, y compris au LPR (Le Poisson Rouge) avec le funky José James qui propose un set inspiré par Bill Withers. Le Jazzfest, c’est aussi 2 journées « marathon », de 18h à 2h ou 3h du matin, des débats, et surtout l’envie d’aller explorer, en ces soirées de froid extrême, le réchauffement jazzy dans l’immensité de la scène new-yorkaise.

https://www.janartsnyc.org/

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres articles par