Estampillés « Sauveurs »

Beauté Congo 1926-2015
Par

(c) Florian Kleinefenn

Commissaire de l’exposition « Beauté Congo » à la Fondation Cartier, André Magnin est un « passionné » de l’Afrique, LE « découvreur » de l’art contemporain africain. Il présente ici une partie de la célèbre collection qu’il a lui-même constituée, depuis 1990, pour le compte de l’homme d’affaires Jean Pigozzi. Lequel s’est toujours défendu de toute accusation de pillage : « Ce dont je suis le plus fier, c’est la façon dont nous avons sauvé des milliers de négatifs »…

« Beauté Congo, 1926-2015 » à la Fondation Cartier pour l’art contemporain. Prolongation jusqu’au 10 janvier 2016.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres articles par