Bruissements de pelles

Bruissements de pelles
Par

(c) Yumi Rigout

Torturons-nous l’esprit ! Cherchons quels points communs il peut y avoir entre une pelle, oui une pelle, la vraie, et le désir amoureux, la séduction. On pense automatiquement à l’expression « rouler une pelle », qui en passant n’aurait rien à voir avec l’ustensile du croque-mort. On peut aussi, en ayant l’esprit mal tourné, penser au manche dans son sens figuré et jouer sur les symboles. On peut encore, dans un accès de perversion, associer « pelle » à « pal », se diriger vers « empaler » et finir de se perdre totalement. Ou plus sainement aller voir « Bruissements de pelles », une petite merveille de spectacle faite de cirque, de danse et de miroitements d’yeux. Le couple d’acteurs traverse les registres accompagné avec brio par une batterie multiple forme et un violoncelle… Un brin d’air frais dans cette fournaise avignonnaise.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres articles par