Fruits of Labor

Fruits of Labor
Par

(c) Bart Vermaercke

Miet Warlop se saisit des corps en mouvement et de sons tapageurs pour capter la frénésie du temps présent dans « Fruits of Labor », une fulgurante performance percussive et échevelée. Venue des arts visuels, l’artiste belge touche-à-tout réussit une formidable cohabitation scénique entre des objets et des performeurs-musiciens, développant une physicalité énergique et magnétique au cours d’un show qui tient autant du concert de rock que de l’installation plastique. Tout palpite et vacille dans des déferlantes rythmiques qui s’apparentent à des pulsations vitales. La pièce, à la fois stone et fiévreuse, assume un caractère décalé et destroy lorsque fuitent sur les instruments de lourdes gouttes et qu’un puissant jet tel un orbe fluorescent frappe la batterie. L’ambiance survoltée n’en est pas moins sentimentale. Pour preuve la revisite d’un tube des Righteous Brothers et le furtif solo de trompette fellinienne qui conclut la pièce, aux accents tout autant nostalgiques qu’électriques. Absolument jouissif !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres articles par