Hubert Robert, un peintre visionnaire

Hubert Robert, 1733-1808. Un peintre visionnaire
Par

Le xviiie siècle en peinture n’a pas belle réputation, si ce n’est auprès des âmes érudites et collectionneuses, fascinées par un certain art de vivre à la française. Il serait pourtant dommage de bouder l’exposition consacrée à Hubert Robert. Connu pour ses « ruines », le peintre se laisse facilement savourer tant il nourrit notre penchant au spectaculaire par ses édifices monumentaux et ses trouées ostentatoires, participant à sa manière aux grandes réflexions du siècle sur le sublime. Il pose aussi une énigme à la conscience historique : pourquoi les Lumières, fascinées par l’idée de progrès, sûres d’elles-mêmes et de la perfectibilité humaine, ont-elles été aussi obsédées par le spectre de la décadence ?

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres articles par