(c) Laurent Philippe

Donné dans le cadre du Festival June Events, “Jamais assez” est un ballet autant physique que plastique écrit pour dix danseurs jetés à corps perdus sur un sol blanc minimaliste irradié de puissantes projections de lumières et de bouffées de brouillard vaporeux. Des formes opaques, mouvantes, imperceptibles deviennent corps et matière dans un jaillissement incendiaire pour suivre les lignes fluides et nettes d’une danse pleine d’élan et débordante d’énergie organique qui bouscule et magnétise. Au cours de rondes lentes et fluctuantes, de courses éperdues et de longues suspensions, les interprètes travaillent la lenteur comme l’urgence dans un mouvement variable et contrasté, aussi bien calme et saccadé, nerveux et apaisé, porté par l’image et le son planants, fracassants, envoûtants. Fabrice Lambert signe une pièce superbement solaire.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres articles par