L’Orfeo

L’Orfeo
Par

(c) Studio j’adore ce que vous faites

Quelle ambition que de monter l’emblématique « Orfeo » de Monteverdi ; qui plus est dans l’amphithéâtre de l’Opéra de Paris avec les jeunes chanteurs de son Académie. La metteur en scène Julie Berès s’essaie à cette favola in musica dans un univers hétéroclite qui conjugue vidéo, dessin, chorégraphie et une scénographie qui a l’intelligence d’envahir tout l’espace. Drôle de voyage visuel toutefois que ce parti pris esthétique qui oscille entre références à la Renaissance botticellienne, à « Star Wars » ou à « Star Trek », on ne saurait situer. Doit-on y lire une démonstration de l’universalité de l’œuvre ? La direction sensible et délicate de Geoffroy Jourdain, à la tête des Cris de Paris, donne à entendre l’incroyable audace de la partition. Mieux vaut en revanche ne pas se retourner sur la mise en scène, au risque de perdre le bonheur musical de cette production.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres articles par