La claque d’une performance. Ils sont quatre et se réclament tous d’être la vraie Mimosa Ferrara, figure imaginaire de la scène voguing des années 60 à Harlem. Morceaux chorégraphiques, confidences à voix haute, tours de chant, composent un battle puissant qui « explore l’intensité de la faille entre le désir et l’impossibilité de devenir autrui ». Création 2011, chacune des propositions des interprètes s’infiltre en nous avec une énergie folle, et on comprend alors que (M)imosa soit encore présente dans la mémoire de ses premiers spectateurs.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres articles par