Monsieur Armand dit Garrincha

Monsieur Armand dit Garrincha
Par

(c) Paul Bourdrel

Ce dont parle « Garrincha », je ne suis pas bien sûre de l’avoir compris. N’y voyez aucunement un phénomène genré : je suis tout simplement imperméable au foot. Oui, car c’est l’histoire d’un petit joueur (Monsieur Armand) qui raconte la destinée fascinante d’une star du ballon rond (Garrincha). Or, c’est bien en Eric Elmosnino que réside tout l’intérêt de la performance. L’acteur réussit de manière très convaincante à donner vie à un attachant ancien sportif titillant la bouteille et fouillant dans des souvenirs. On est littéralement happé par le tour de force d’Elmosnino, sa justesse constante de ton et de rythme ainsi que sa présence scénique.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres articles par