Ezéchiel et les bruits de l’ombre

Ezéchiel et les bruits de l'ombre
Par

© Christophe Raynaud de Lage

Un fils absent, et pas du tout prodigue. Un garnement qui joue un mauvais tour à ses parents ? Le témoin silencieux d’un drame passé ou futur dont on ignore tout ? L’originalité extrême de cette proposition de Koffi Kwahulé et Michel Risse, les deux parents du fantôme, réside dans la forme de leurs appels sans réponse : un travail sonore d’acousticien pointilleux, de musique concrète jouée à même les murs du jardin à l’aide d’ustensiles d’un quotidien irréel, sur des mots tournés et détournés en une étrangeté aussi drôle qu’inquiétante. Et il se pourrait bien que le “Où est Ezéchiel ?” répété en boucle résonne comme un écho à travers le temps du “Trouvez Hortense !” rimbaldien.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres articles par