Tailleur pour dames

Tailleur pour dames
Par

© Lorenzo Chiandotto

Voici une histoire de chiffons dont on rit toujours autant cent trente et un ans plus tard. Le vintage est à la mode paraît-il, si l’on en croit aussi Georges Lavaudant, qui présente son « Hôtel Feydeau » à l’Odéon-Théâtre de l’Europe. Il s’avère qu’ils ont bon dos, ces dames et leurs tailleurs, que les hommes utilisent allègrement comme alibis. Histoires de tromperies, jalousies et quiproquos : la compagnie La Résolue présente ici le vaudeville à son sommet. Sa jeune metteur en scène Louise Vignaud parvient à trouver le rythme juste et un « petit quelque chose » efficace contre la poussière du temps qui passe. Car elle grince, cette course folle au divertissement, dont les ombres s’agitent éperdument sur la monochromie noire et blanche du décor. Alors bravo. Bravo aux comédiens, car c’est bien le rire franc de l’angoisse existentielle qui sort de nos bouches.

 

  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres articles par