La roue de la culture

Thinker's Corner
Par

© Mathias Ruelle

Des passants s’attroupent devant un curieux stand tenu par une jeune femme à crinière bleue. Elle adresse à la foule un discours engagé avec un fort accent hispanique. Il ne s’agit pas d’une dégustation de tapenade sous le soleil estival mais d’une performance d’un nouveau genre, un comptoir de culture à déguster sur place et à emporter. Au-dessus de la tête de la jeune femme s’affichent en lettres numériques « BLESSURE – Miguel Benasayag ». On comprend alors que la parole diffusée est celle du philosophe franco-argentin et que celle qui la porte est une comédienne parlant du reste un parfait français. La prouesse des acteurs du « Thinker’s Corner » est de nous transmettre les pensées de philosophes, artistes, chercheurs et écrivains du xxe siècle alors qu’ils reçoivent leur voix dans un casque vissé sur les oreilles. Ils reprennent les tics de langage, accents, manières et intonations d’une cinquantaine de grands penseurs, dans une présence au public pleine et jubilatoire. Les badauds sont invités à faire tourner une roue de la chance qui choisira le prochain thème abordé : Humeur, Plante, Succès, Vie, Mort. Le stand face à ces rangées d’oreilles attentives et avides prend des allures d’université populaire. Petits et grands y reçoivent un peu de matière à réflexion ; pas seulement du savoir immédiat mais du savoir à digérer, à discuter, à garder pour plus tard. Du savoir à faire pousser.

  • 110
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres articles par