Serge Valletti : « Que demande le peuple ? »

DR

“Des cheveux, de la joie, des rires, de la danse, la paix et parfois la guerre, des sourires, du vin, de la tranquillité, de la viande et parfois des légumes, la justice et aussi la vengeance, des pantalons et des débats inutiles, la mer et les petits bateaux, du rouge et aussi du sang, de l’ombre qui se la coule douce, des papiers avec plein de signatures, du café, une ville avec des trottoirs larges, des routes qui vont, de l’eau, beaucoup d’eau et aussi du whisky dans des tonneaux, un ciel bien dégagé mais souvent tout de même de la pluie, du pain et des chiens, des épices qui viendraient de loin, un avion qui ne tomberait jamais, du théâtre et un aspirateur par personne, des frites, des bas de contention, sept aéroglisseurs, une faculté, et même plusieurs, en fait beaucoup de facultés, et aussi des médiathèques avec des hôtels et aussi des baignoires et des peignoirs, une cymbale, quatre garçons dans le vent, tout et n’importe quoi, les vaches d’à côté, le sanglier des Ardennes, la boucherie d’en face, et le boucher et la bouchère et des boucliers avec aération, un casque, une moto rose, du bleu de méthylène, des vagues, de l’air, des sandwiches, huit gourdes, de la logique, des mathématiciennes, un cheval au galop, des chaussettes antimoustiques, du rouge aux lèvres, des archives bien classées, un cirque, avec un bon vent qui gonfle les voiles, des regards de pianiste et toutes les grandes musiques du monde, de la toile pour peindre des paysages, de la chicorée, du basalte orangé, des gaufres en veux-tu en voilà, un artichaut, des canadiennes, des mains caressantes, les sourires des enfants, de la lumière, de la lumière, encore de la lumière, des poteaux indicateurs, un petit tricycle rouge, des boutons-pression, une paire de guêtres, tout ce qui lui revient en mémoire, les passés glorieux, les paroles entendues et celles sous-entendues, le monde, tout le monde, en fait tout ce qui lui revient de droit et principalement du respect, mais surtout pas de la peur.”

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •