Quel petit vélo… ?

Quel petit vélo... ?
Par

DR

On est ravi d’avoir affaire à ces trois séduisants jeunes hommes dont les personnages n’ont d’égal à leur bêtise que leurs cœurs tendres et généreux. Pour sauver leur copain qui préférerait rester avec « celle qu’il a dans la peau » plutôt que d’aller se fourrer dans le désert là-bas en Algérie, des amis montent un complot pour sauver ce Kara… Peu importe ; car on se laisse tout de suite emporter par leur impeccable diction, aussi souple et rapide que la bécane de Pollock Henri, mais aussi par le récit fantaisiste et hilarant de Georges Perec, dont la langue sonne comme les rues du vieux Montmartre, où les copains passeront toujours d’abord. Un chœur qui va conquérir tous les autres !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres articles par