Vanités cycliques
Olafur Eliasson au château de Versailles

Vanités cycliques

On dit qu’il s’est perdu lui-même en arpentant les jardins. De retour dans l’Ouest Grand parisien après son exposition galactique...