Lorenzo Lotto, Portraits

Lotto, Portrait d’une femme inspirée par Lucrèce (vers 1530) © The National Gallery, London

Forte de ses merveilleuses collections et d’un travail de curation internationalement reconnu, la « National Gallery » multiplie les expositions de poche qui mettent en avant une figure artistique singulière. C’est au tour de Lorenzo Lotto de se trouver sous le feu des projecteurs londonien.

Loin d’être un peintre de second plan, Lotto s’inscrit néanmoins dans une zone historiographique quelque peu difficile où l’on retrouve des artistes géniaux et pourtant facilement oubliés du grand public. Ce sentiment d’injustice, Lotto le ressent durant toute son existence, parcourue de sacrifices financiers et personnels dans sa quête de beauté et de reconnaissance sociale. Serviteur des puissants de son monde, il est aussi un novateur qui cherche à tout prix à se dépasser lui-même. Chaque commande est une excuse pour repenser l’architecture des scènes, la puissance des symboles, et la délicatesse du trait. Sa quête se double d’une interrogation perpétuelle sur sa foi qui accompagne son œuvre. Lotto est sans nul doute un grand rhéteur visuel qui laisse également transparaître une compréhension fine et originale de la psychologie humaine. Ses portraits sont des traces vivantes de l’âme de ses sujets autant que de la sienne.

Le commissaire d’exposition, Matthias Wivel, choisit d’emprunter un cheminement mêlant chronologique et thématique pour aborder, avec beaucoup d’intelligence, le travail de l’artiste italien. Les portraits sont regroupés selon les différentes étapes de sa vie de peintre itinérant, qui parcourut inlassablement le nord de l’Italie, depuis Venise jusqu’à Rome, en passant par Bergame. Mais chaque salle développe également des aspects particuliers de son savoir-faire ainsi que de ses questionnements métaphysiques. L’exposition surprend donc non seulement par la beauté des œuvres que par son attention pédagogique appliquée, présentant des analyses riches et simples d’accès tout à la fois. Des objets d’époque ponctuent la présentation renseignée et synthétique des tableaux. Ils apportent une dimension singulière et enrichissante sur l’univers de cette renaissance flamboyante. Cet appui contextuel permet astucieusement de ré-évaluer les choix esthétiques et artistiques de Lotto tout en offrant une porte d’entrée plus générale sur la période, son héritage culturel et ses défis politiques.

  • 5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    5
    Shares

D'autres articles par