En route-Kaddish

En route-Kaddish
Par

Le beau projet de réunir le petit-fils (metteur en scène et acteur) et le grand-père mort souffre du contraste entre le jeu des deux acteurs. Une disjonction qui se répercute sur une structure dramatique creusant l’écart entre les deux personnages par l’alternance de scènes jouées par l’un puis par l’autre. Au lieu d’homogénéiser l’hétérogène, de conjoindre les vivants et les morts, le passé et le présent, le spectacle maintient, par le dualisme du jeu comme de la structure dramatique, cet écart qu’on a pu croire dépassé par la coprésence scénique de deux époques.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres articles par