Gardens Speak

Gardens Speak
Par

DR

Une pièce, sombre, intime. Odeur de la terre. Trouver la tombe, m’agenouiller, creuser de mes ongles, s’approcher doucement de cette voix qui vient de la terre. Écouter Aliat me raconter sa vie singulière d’une adolescente syrienne, nous écoutons peu et si mal les chants funéraires de cette guerre qui ne dit pas son nom. La voix de cette humaine m’envahit comme un chant de prière. Amie. Enfant. Tania El Khoury est un performer de génie : interaction directe et intime avec son public, manipulatrice sensible hors normes pour faire comprendre cette gravité qui envahit dans la prière aux morts. Elle sait mobiliser en nous l’humain par le non-verbe, le non-dit, simplement l’écoute de ce chant de prière. Tania El Khoury sait faire chanter à ces oubliés une musique qui envahit nos âmes et les rend à la vie. À voir (à vivre…) urgemment.

  • 4
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres articles par