Mon coeur

Boumboum, boumboum. Un cœur comme personnage principal de la nouvelle création de Pauline Bureau, celui de Claire Tabard, consumé à petit feu par les effets néfastes du médiator. Et ce cœur est semblable à celui de multiples autres victimes. Mon cœur est le tableau de trajectoires croisées. Plusieurs destinées se rejoignent dans une lutte commune : dénoncer le scandale et pointer du doigt le Big Pharma. On sent l’équipe soudée qui se met au service de cette cause pour porter un même message et crier, hurler à l’injustice. Le tout servi par une scénographie astucieuse et l’interprétation subtile des comédiens. Le passage du témoignage au plateau fonctionne totalement, réalisé avec finesse. On sort touché, troublé, révolté. On se dit que le théâtre a encore et toujours un rôle à jouer, et qu’il le joue ici à merveille. Bravo !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres articles par