« Collaboratif », ça marche ?

Deux aventures éditoriales collaboratives se sont mariées le temps du festival : la gazette I/O et VentsContraires.net, revue en ligne du Rond-Point.

logo VentscontrairesVous feuilletez un exemplaire d’I/O, la gazette éphémère des festivals. Un journal papier né d’une énergie collaborative circulant sur le Net, une tribune à laquelle vous pourriez envoyer vos propres articles comme je le fais en ce moment.

Arrêtons-nous sur ce mot, « collaboratif », qui décrit une manière de produire ensemble, une alternative au tout concurrentiel dont nous savons bien qu’il nous conduit à l’abîme – mais alors que devient la presse si les journaux sont écrits par des bénévoles ?

C’est là que je voudrais vous parler d’une expérience web que nous menons depuis cinq ans avec le théâtre du Rond-Point. Vous en avez un aperçu quotidien au bas de la page que vous êtes en train de lire : si, si ! Juste en bas [voir I/O papier, Ndlr], la rubrique « Le dessin », vous y êtes ?

Tout a commencé le jour où Jean-Michel Ribes a dit : « Faisons voler le Rond-Point sur le Net ! »