Penser le théâtre de demain

Par TMNlab

D.R.

D.R.

Lors de cette édition 2015 du Festival d’Avignon, on ne dénombre pas moins d’une vingtaine d’événements professionnels abordant la question du numérique et du spectacle vivant, sous des angles aussi divers que le droit social, l’économie de la culture, le droit d’auteur, la création européenne ou la médiation. À cette occasion, la communauté TMNlab/Laboratoire Théâtres & Médiations Numériques a été invitée à intervenir à quatre reprises.

La révolution numérique est en marche. Tendance de fond, voire changement de civilisation pour certains sociologues, elle touche tous les secteurs, tous les métiers. Cette mutation interroge, fragilise, crée autant de ruptures que de nouvelles synergies. Les théâtres n’échappent pas à ce bouleversement, en témoigne le programme de cette semaine professionnelle avignonnaise ou la très récente labellisation « French Tech Culture » du territoire Avignon-Provence. Notre angle de vue, en tant que communauté de professionnels, se démarque, car il est issu du terrain exclusivement. Nous tentons d’accompagner la mutation de nos métiers et de nos maisons de l’intérieur. Ne pas freiner, regarder en conscience, et expérimenter.

Le rapport au temps et à l’espace, la relation aux autres, l’accès à la connaissance, la construction du savoir, la diffusion et le partage de l’information… Tous nos anciens repères volent en éclats. Il devient alors urgent de repenser les processus de médiation et de débrider la créativité pour amorcer des pratiques innovantes.

Cependant, la réalité du terrain est complexe : si le territoire français est maillé de façon assez dense par les théâtres, chaque lieu est assez isolé dans ses pratiques. Ces mêmes professionnels, confrontés à des enjeux nouveaux et laissés sans retour d’expérience, se trouvent parfois démunis face à des problématiques qui dépassent la question du savoir-faire mais posent un souci de fond, qui a largement émergé lors de nos rencontres durant le festival : l’appropriation d’une culture numérique.

Alors que le TMNlab est un espace de partage de bonnes pratiques, une bouffée d’air, une possibilité de prendre du recul sur son travail, un espace virtuel et réel de rencontre entre professionnels, il devient donc aussi un outil pour penser plus largement la place des théâtres dans une société en réseau, dans un territoire dit « intelligent » (émergence des smart cities), dans une époque où les pratiques culturelles ont été profondément modifiées. Penser le théâtre de demain sans rompre avec celui d’aujourd’hui. Connecter les citoyens autour d’un lieu culturel repensé sans perdre les publics peu renouvelés mais fidèles des théâtres.

Du Havre à Lyon, de Cavaillon à Strasbourg, de la Creuse à Paris… les lieux s’emparent chacun à sa manière de la question. Les projets sont nombreux : exceptionnels (développement d’une visite virtuelle en Oculus Rift à Sète) ou accessibles à tous (café numérique d’Alençon), nouveaux outils de documentation et de médiation (logiciel open source « Rekall » à Valenciennes) ou réinterrogation même de la notion de lieu théâtral (prémices d’un théâtre tiers lieu à Cognac)… Nous poursuivons notre travail d’identification et de valorisation des initiatives innovantes, où qu’elles éclosent. À tâtons pour le moment, à travers une étude plus solide très prochainement.

Le champ des possibles est encore insoupçonnable. Rejoignez-nous sur www.tmnlab.com pour l’explorer avec nous.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •