Peer Gynt

Peer Gynt
Par

(c) Sarah Desti

Créé en décembre 2014 au studio-théâtre d’Asnières, il revient, dégraissé et plus dense encore, au théâtre de Belleville : le « Peer Gynt » de Nicolas Candoni promène sa marginalité entre tripots et paillettes, parcourant un imagier scénique vertigineux. Une scénographie foisonnante et léchée à la Warlikowski, une direction empreinte des leçons de Thalheimer singularisent son errance, picaresque en diable. Les influences, portées par une troupe viscéralement engagée, s’entrechoquent, un vent de théâtre frais et roboratif souffle. Nicolas Candoni prépare une « Médée » de Corneille début 2016 ; on ira.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •