Trissotin ou Les Femmes savantes

Trissotin ou Les Femmes savantes

Par

La directrice du théâtre de la Criée, à Marseille, Macha Makeïeff, donne une version foldingue des « Femmes savantes », de Molière. Elle resitue la pièce dans les années 1960-1970 au sein d’une famille assez frappée. La mère, Philaminte, sa belle-sœur Bélise et la fille aînée Armande revendiquent leurs droits à la « science », grisées par des expériences chimistes de toutes les couleurs et de toutes les formes. Le père, Chrysale, est complètement dépassé. Reste la cadette, Henriette, qui veut surtout épouser son amoureux. Et puis il y a Trissotin, sorte de Conchita Wurst, drôle et inquiétant. Tout est en place pour une soirée délire.

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres articles par