Machin la Hernie

Machin la Hernie
Par

(c) Pierre Van Eechaute

Voici l’histoire de mon-colonel Martillimi Lopez et de sa Hernie. Dieudonné Niangouna, accompagné par moments du musicien Alexandre Meyer, raconte un dictateur et sa folie. Premières minutes, la guitare électrique se tait, laisse une voix calme et claire installer un silence pesant. La mise en scène malheureusement n’est pas efficace et toute la verve et le talent du comédien ne nous tiennent pas. On peine à entendre différentes couleurs, à mettre en image ce texte foisonnant. C’est une création qui pêche à ses débuts et on ne peut qu’espérer qu’elle gagne en précision.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres articles par