On connaît tous Siri, cet outil à commandes vocales implémenté par Apple en 2011, et devenu un incontournable assistant personnel pour beaucoup d’utilisateurs d’iPhones. La Québécoise Laurence Dauphinais utilise un dialogue avec cette intelligence artificielle, dont les réponses sont projetées sur scène en direct, pour questionner la notion d’identité et d’humanité. Si l’échange est globalement attendu, certaines formulations de la machine sont surprenantes et créent un décalage qui n’est pas que linguistique, et l’on se surprend à y trouver des sortes de “koans” générés par algorithme… La réflexion ontologique dans “Siri” reste en surface, mais le propos est joliment étayé par un storytelling personnel sur la propre recherche génétique et familiale entreprise par Dauphinais.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres articles par