Les Mystiques

DR

Un homme décide d’écrire sur les mystiques, et se retrouve sitôt son projet annoncé confronté au double problème de l’angoisse de la page blanche et de l’entourage bien intentionné qui donne son avis sur tout, surtout quand on ne lui a rien demandé. Voilà l’argument de départ des « Mystiques », qui laissait présager du bon. Malheureusement, la critique meurtrie s’est retrouvée devant une comédie comme on n’ose plus en faire, sorte de rencontre entre caricature du théâtre contemporain qui cite Patti Smith et comédie de boulevard où le ressort comique repose sur des perruques et un homme qui répond en hurlant qu’il ne hurle pas quand on lui reproche de crier. « Les Mystiques » est une machine à remonter à le temps jusqu’à un certain théâtre des années 1990/2000, où la laideur du plateau rivalisait avec l’absence de propos, un spectacle faussement moderne mais vraiment raté.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres articles par