Sujets à vif A

Sujets à vif A

Par

Quand l’alchimie des « Sujets à vif » fonctionne, c’est toujours un bonheur indescriptible d’assister à la naissance d’une œuvre aussi inattendue qu’insoupçonnée. Pour le « Programme A » de cette édition 2018, Scali Delpeyrat et Alexander Vantournhout remportent la palme avec « La Rose en céramique ». L’acteur et le danseur circassien composent sur la question de la présence et de l’absence, grâce à un texte ciselé et à une performance physique d’une poésie redoutablement efficace. Delpeyrat tient le fil d’une réalité faite de non-événements à travers lesquels se déploie la trace invisible de l’être disparu. Comme des initiales sur une serviette oubliée que l’on frotte sur tout son corps. Vantournhout entrelace le sien à celui de son binôme, avec une précaution et une grâce infinies. Là, pour souligner l’écho d’une émotion ; ici, pour faire résonner des bribes de verbe. L’un est le prolongement de l’autre, un mouvement dans le mouvement, une ombre qui accompagne pensées et gestes.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres articles par