Ranger sa zone d’intimité

Jubiler
Par

DR

L’Idée du Nord nous présente une jolie pièce sur le couple à rebours des comédies romantiques. Ici pas de partenaire idéal à trouver pour fonder une famille puisque les protagonistes ont déjà la cinquantaine et chacun des enfants. La seule énigme à résoudre reste quelles ressources mobiliser ensemble pour être un couple quand l’unique enjeu est d’être ensemble et de jubiler. Avec une écriture très délicate, Denis Lachaud dessine deux personnages très attachants, bagarrant avec leur fantômes et leurs démons pour parvenir à être complètement libres face à l’autre. Les hésitations et les chemins de pensée teintent leurs paroles d’une sincérité touchante. Dans cette même direction, la mise en scène de Pierre Notte se concentre autour de l’intimité du couple comme zone à défendre (elle est littéralement délimitée par un carré blanc). Les comédiens se passent et rangent des accessoires en permanence, tout en changeant constamment de costumes. Au-delà de la nécessité de convoquer des images du quotidien, ce va-et-vient d’objets crée un trouble intéressant : l’idée de ranger ce qui nous encombre dans nos vies et d’aller vers le dénuement pour être disponible à l’amour.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres articles par