Duo radieux

Duos
Par

DR

Avant de dévoiler « Tenworks », sa nouvelle création avec le ballet de l’Opéra de Lyon, le chorégraphe Emanuel Gat présente dans cinq lieux différents de la ville de Montpellier une série de duos. Données dans la rue et les espaces publics sous un soleil de plomb et une lumière naturelle éblouissante, ces courtes pièces bénéficient d’un geste pur et radicalement essentialiste tel qu’elles ne peuvent supporter la moindre emphase. Sur la promenade et la terrasse du Peyrou, l’opus inaugural met en scène la rencontre de deux corps masculins sculpturaux qui se coursent ou bien s’entrelacent avec sensualité et une malice évidente à prendre des poses antiques ou à jouer des attitudes tendrement viriles et primesautières. Les danseurs Thomas Bradley et Peter Juhasz sont de fortes présences. Ils se montrent en simple caleçon, presque nus, la peau recouverte d’une peinture bigarrée. Ils sont la grâce et la légèreté incarnées tout au long de leur parcours déambulatoire plein de tensions, d’ondulations et de suspensions. Celui-ci se conclut sur le bord du bassin avoisinant le château d’eau et ses colonnes corinthiennes. Le décor se fait un vivifiant écrin pour recevoir et donner à contempler l’union dansée d’interprètes irradiants.

  • 13
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    13
    Shares

D'autres articles par