Tempête sous un crâne

Tempête sous un crâne

Par

Victor Hugo en vrai. Voilà le pari de Jean Bellorini et Camille de La Guillonnière : tenter de réciter « Les Misérables », œuvre magistrale et indépassable de Victor Hugo, pendant 3 h 40 sans laisser le public s’échapper un instant. La force de cette adaptation est de faire coexister la petite et la grande histoire : la révolution intérieure des héros et la révolution extérieure menée sur les barricades. L’idée de faire réciter ce texte en même temps par différents comédiens lui donne une incroyable puissance, une réalité, et renforce la vérité de ce qui est dit. Cette pièce nous montre le dessein de Victor Hugo de mettre à nu l’âme humaine, tout imprégnée de ce paradoxe de la morale disséqué plus tard par Vladimir Jankélévitch, et qui permet à ce spectacle d’être intemporel.

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres articles par