Moteur

Le présent d’une représentation parfois arrive à faire croire que tout s’invente en direct devant nos yeux.
« Je ne sais pas si je reviendrai saluer »… « L’important est que vous soyez là maintenant »… Ces mots parmi d’autres se donnent à lire sur le mur en fond de scène. Une femme est assise à quatre pattes et de profil. C’est elle qui nous livre ses pensées par écrit mais sans nous les adresser. Le public s’oublie, se perd, attend. Elle évoque un cheminement à l’intérieur de son corps, de ses souvenirs. C’est radical, on sent l’envie de communiquer mais sans la générosité de la rencontre entre un corps, une voix, un regard ici et maintenant comme elle semblait vouloir en relever l’importance pour elle et pour nous dans ce dialogue entre un corps-dansant et un film-texte.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres articles par