Farmakonisi

Un nouveau tribunal sur la scène théâtrale

Par

©Thomas Daskalakis

Lorsque Plutarque mentionne Farmakonisi dans ses écrits, c’est pour relater les mésaventures de l’illustre Jules César détenu sur l’îlot par des pirates. Si plus de 2 000 ans après ce petit territoire situé non loin des côtes turques en mer Égée est à nouveau célèbre, c’est parce qu’il est devenu la nouvelle destination de migrants clandestins fuyant leur pays. Ils sont des milliers, provenant d’Afghanistan, à transiter sur des barques surchargées avant d’être refoulés ou bien transférés dans des centres à Lesbos, aux conditions d’accueil d’une extrême précarité.

Farmakonisi donne son titre à une pièce de théâtre que signe l’auteur et metteur en scène Anestis Azas. L’artiste, qui a collaboré avec les Rimini Protokoll sur la performance « Prometheus » en 2010, défend avec conviction un théâtre toujours ancré dans la réalité. Présenté aux festivals d’Athènes et d’Épidaure en 2015, « Farmakonisi » fera l’objet d’une lecture dans le cadre de Chantiers d’Europe.

La pièce prend pour point de départ le naufrage d’un bateau d’immigrés lors duquel ont péri 11 personnes sur les 27 hommes, femmes et enfants à bord. La scène s’apparente à un tribunal où va se rejouer le procès qui a vu être acquittés les membres de la garde côtière impliquée pour avoir remorqué le navire, et condamné à 145 ans de prison et 570 000 euros d’amende un Syrien âgé de 21 ans pour contrebande de réfugiés. Dans une forme similaire à celle que propose régulièrement Nicolas Stemann, les comédiens se font narrateurs. Ils relatent et reconstituent les faits. Des spécialistes sont également convoqués pour proposer leur expertise de la situation.

La pièce suit de longs mois de recherches sur le terrain au cours desquels les artistes se sont faits enquêteurs. Partis à la rencontre de celui qui est tenu pour responsable dans sa prison à Avlóna mais aussi des autorités grecques et des survivants, ils proposent de nombreux témoignages audio et vidéo. La démarche passionne. L’épisode dramatique est ainsi reconsidéré selon les multiples points de vue défendus.

Hyperréactif, ce type de théâtre documentaire exigeant et engagé est fortement utile dans la mesure où il redonne à la scène théâtrale la place d’une tribune, d’un forum, où l’on débat des sujets qui bousculent la société contemporaine grecque et européenne tout entière. Parce qu’il nous concerne tous, il est un geste de combat pour la justice et l’égalité, les libertés politiques et individuelles.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres articles par