The Tip of the Tongue

Totem de l’utopie

Par

© Danny Willems

« Chaque grand événement politique a commencé comme une utopie et s’est terminé en réalité », cite De Buysser lorsqu’il apparaît dans le planétarium. Son vaste délire mystico-scientifico-humaniste et littéraire « The Tip of the Tongue » est peut-être le calque rêvé de cet aphorisme quasi chimérique.

Le spectacle mêle vidéo et texte, projetant sur la voûte du planétarium des images du cosmos et des images documentaires illustrant les propos en voix off de l’auteur. Y est recherchée une immersion totale au cœur de théories scientifiques diverses, lesquelles sont utilisées ici comme arguments d’un récit symbolique. « The Tip of the Tongue » est une sorte de fable cocasse qui accouche sur une prière politique humaniste : le cosmos est varié, l’humanité cosmopolite ; l’équilibre humain est fragile, mais pas impossible, puisque tout l’univers, aussi hétéroclite soit-il, est uni, relié, régi par des systèmes. De Buysser explore dans cette chronique mi-exposé mi-conte un peu « fourre-tout » un ensemble considérable de théories scientifiques et de phénomènes cosmologiques. Un peu indigeste, « The Tip of the Tongue » finit par lasser, plongeant au cœur d’un total cocasse extravagant et alambiqué. En reliant artificiellement Borges, Letizia Alvarez de Toledo, Hawking, les failles spatio-temporelles, la théorie des cordes ou les vortex de la mer de Chine pour les orienter vers une « théorie du tout » plaquée sur l’humain, De Buysser se perd dans une démarche trop savante. Ou peut-être trop vulgarisée.

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres articles par