Richard II

Richard II
Par

Au théâtre Montansier, les rois ont le panache de quitter la scène du pouvoir de leur propre chef. Le jeune Guillaume Séverac-Schmitz exploite cette figure shakespearienne marginale dans un « Richard II » plein de désinvolture, d’une truculence épique mariée à une forme intime de l’épopée. Cette pièce très peu jouée du grand Will est restituée ici dans un geste paradoxal d’épure gonflée, avec seulement sept acteurs sur le plateau. Un défi de taille, bien relevé par un metteur en scène prometteur qui n’a pas froid aux yeux.

D'autres articles par