L’Adversaire

L’Adversaire
Par

DR

Cette adaptation de « L’Adversaire », d’Emmanuel Carrère, repose sur un choix judicieux : avoir pris un même acteur pour incarner à la fois l’assassin, Jean-Claude Romand, et l’auteur, cherchant à comprendre comment celui-ci a pu passer vingt ans de sa vie à mentir à toute sa famille avant de la liquider. Vincent Berger est époustouflant de mimétisme, quand il souligne le trouble de l’enquêteur, quand il peine à ne pas verser dans l’empathie vis-à-vis de Romand, ou quand il éclaire l’ambiguïté fondamentale du meurtrier, si normal et si monstrueux à la fois.

  • 43
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres articles par