A Silver factory

DR

Deuxième volet de son diptyque consacré aux lieux de création après « Open House », présenté à la Ménagerie de Verre à l’automne dernier, « A Silver Factory » se concentre sur l’histoire de la Factory d’Andy Warhol de 1964 à 1968. Mêlant histoire du mythe et anecdotes du quotidien du lieu, Clara Le Picard reconstitue avec Valentine Carette et Frank Williams l’équivalent scénique des screen-tests chers à Warhol où l’on regardait, fasciné·e·s, une créature warholienne vivre sur pellicule le temps d’une bobine. Ici, on regarde avec plaisir les deux interprètes évoluer sur scène, s’emparer d’une guitare pour jouer « Over the Rainbow » où raconter l’histoire du célèbre album à la banane du Velvet Underground. Mi-biopic, mi-documentaire, « A Silver Factory » offre la possibilité de revivre par procuration l’ambiance de la Factory. Les plus jeunes y apprendront la petite histoire qui a contribué à la grande histoire du rock, les plus vieux réécouteront l’histoire avec un plaisir non-feint.

  • 20
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    20
    Shares

D'autres articles par