Le petit théâtre politique

Rituel 4 : Le Grand Débat
Par

DR

Pour leur quatrième « Rituel », Louise Hémon et Emilie Rousset se sont intéressées au débat de l’entre-deux tours de l’élection présidentielle. « Rituel 4 : Le Grand Débat » est un cut-up des sept débats ayant eu lieu entre 1974 et 2017. L’idée de départ a tout pour séduire : mettre en scène un condensé de quarante-trois ans de politique française en prenant appui sur la grand-messe télévisuelle des présidentielles, voilà qui nous faisait envie.

Malheureusement, ce « Rituel » nous perd sur la longueur lorsque le burlesque qui surgit parfois chez les deux artistes confine à l’absurde. Le glissement s’opère pourtant de façon si fine qu’il en est presque imperceptible avant la fin. Emilie Rousset et Louise Hémon provoquent le décentrement millimètre par millimètre, laissant affleurer progressivement les personnages de théâtre sous les personnages politiques. La violence des uns, l’amour du bon mot des autres, tout ceci finit par ressembler à une farce shakespearienne portée par Laurent Poitrenaux et Emmanuelle Lafon, deux grands acteurs à qui on pardonne volontiers la fin qui nous a un peu déçus.

Restent enfin ce travail minutieux d’ethnologue/sociologue, cette analyse du débat télévisé comme étant la plus grande des pièces de théâtre, et cette enquête dans laquelle se lance presque malgré lui le public en tentant de reconnaître chaque candidat à ses éléments de langage.

  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Shares

D'autres articles par