Daniil Trifonov : variations romantiques et virtuoses

Daniil Trifonov au Théâtre des Champs-Elysées
Par

DR

A seulement 25 ans, le pianiste Daniil Trifonov a déjà acquis un statut de star internationale. Révélé au grand public en 2010 à l’occasion du concours Chopin dont il remporte le 3e prix, il agrège depuis lors les performances qui font date. En témoigne ce récital donné le 7 février au théâtre des Champs-Elysées.

On a souvent cité ce mot de Martha Argerich à son égard : « He has everything and more. What he does with his hands is technically incredible. It’s also his touch – he has tenderness and also the demonic element. I never heard anything like that. » (« Il possède tout et encore plus. Ce qu’il fait avec ses mains est techniquement incroyable. Quant à son toucher, il y a de la tendresse mais aussi du diable en lui. Je n’ai jamais rien entendu de pareil. ») Mais Trifonov n’a plus besoin aujourd’hui de la recommandation de sa glorieuse aînée. Il a prouvé depuis un bon moment qu’il rivalisait avec les meilleurs interprètes de Chopin et des romantiques.

> Lire la suite de l’article sur Toute la Culture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres articles par